Joseph Lestrohan

(1749 - 1810) 

Notaire, député et  juge de paix


Originaire de Plouhinec, d’une famille paysanne alliée à des bourgeois de Port-Louis, il devient avocat au parlement puis Notaire royal à Port-Louis.

Marié en premières noces en 1782 avec Marie-Jeanne Busson, fille d’un lieutenant de frégate de Port-Louis qui décède en 1785, il épouse en seconde noces Marie Jeanne Faugeroux, fille de René Faugeroux, maître de chirurgie, et de Marie Jeanne Jaffré.
Cette alliance avec des bourgeois de Port-Louis lui permet de devenir avocat au parlement puis notaire royal à Port-Louis. Correspondant des Etats de Bretagne, il est en 1789, député suppléant du Tiers aux Etats Généraux, pour la Sénéchaussée d'Hennebont.
Les Etas Généraux à Versailles - Site : ancre.chez-alice.fr 

Il devient le principal organisateur de la "Société Port-Louisienne des Amis de la Constitution". Le 18 Juin 1790, il est élu membre de l'Assemblée administrative du département du Morbihan. Elu juge de paix du canton le 10 décembre 1790, il ne peut cumuler et choisit de rester notaire.

En 1793, il crée la première compagnie de pompiers de Port-Louis avec 12 hommes, et en est le premier capitaine.

De tendance girondine, il refuse d'être membre du directoire du Morbihan. Ses adversaires montagnards du Port-Liberté le font jeter en prison en janvier 1794. La chute de Robespierre le rend à son étude notariale. Le juge de paix Lestrohan intervient fort efficacement en faveur des prisonniers chouans de Riantec et Plouhinec en 1795.
Nature et Bretagne - Size 85

Par décret du 2 messidor AN VIII (21 Juin 1800), Joseph Lestrohan est nommé Conseiller Général du Canton de Port-Louis. Il le restera jusqu'en 1807.

Sa maison se trouvait auprès de la Porte Rouge.


A.P.

Bibliographie
* Chronique Refonte II